kidz news

Facebook

| 20 septembre 2020 | 9:19

Tunisie: Des parents refusent de renvoyer leurs enfants à l’école !

Les établissements scolaires (publics et privés) en Tunisie ont rouvert leurs portes, à partir du 15 septembre 2020, de manière progressive. Nombre de parents restent inquiets face au risque de contagion au Covid-19, malgré les garanties exprimées par l’Etat. La réouverture des établissements éducatifs demeure une décision qui est loin de faire l’unanimité.

Khadija (journaliste à l’Agence Tunis Afrique presse) mère de 2 enfants au cycle préparatoire

…Je n’arrive pas à faire confiance aux écoles s’agissant du contrôle de l’application du  protocole sanitaire. Je crains pour la vie de nos enfants dont la majorité fréquente des établissements éducatifs sans infrastructure et sous-équipées, parfois sans eau et sans sanitaire.

Henda Ben Mouheddine (Professeure histoire et géographie) mère de 2 enfants (9ème année et 4ème année)

« Un de mes 2 enfants souffre d’un problème respiratoire. Je suis contre son retour à l’école. Cela  représente une menace pour lui, ses camarades et le staff éducatif. Je ne suis pas rassurée. Je ne cesse de m’interroger : est-il raisonnable de remettre les élèves ayant des troubles respiratoires à l’école ?.

Fatma Kenfir (enseignante à Sfax)

« Opter pour une reprise scolaire le 15 septembre est une décision absurde qui pourrait conduire au désordre dans les crèches, écoles, collèges et lycées.

A mes yeux, la feuille de route présentée par le ministère de l’éducation est manquante.

Par exemple, la tutelle devait examiner l’état de santé de ses employés (certains souffrent de maladies respiratoires et cardiaques) et informer les enseignants du calendrier scolaire exceptionnel à cause du coronavirus. Il aurait peut-être été plus sage de fixer la relance scolaire, début octobre.

Besma Haddad (Maman de 2 enfants à l’enseignement supérieur et politicienne)

Mme Haddad se dit « soulagée du retour scolaire surtout que des études scientifiques excluent la contamination du Covid chez les enfants. Il est vrai que le coronavirus circule toujours, mais ne pas remettre les enfants à l’école est un comportement inacceptable pour moi.

Hassan Ben Ahmed (Journaliste senior et grand-père de 5 enfants)

La rentrée scolaire est une bonne décision. Ne pas renvoyer l’enfant à son école par peur de contamination au Covid ne va pas résoudre le problème. Je suis grand-père de 5 enfants aux cycles préparatoire et primaire et je les encourage tous à regagner les bancs.  N’oubliez pas une chose : Dieu est votre protecteur.

Salma Zaraa (femme au foyer et mère de 2 enfants)

Mme Zarra habite à Paris. Elle a exprimé son contentement de voir ses enfants retourner en classe, de retrouver leurs instituteurs et camarades, après une absence scolaire datant de mars 2020. Cependant, je ne cache pas mes inquiétudes alors que des dizaines d’écoles ont été refermées. J’appelle à la vigilance et au respect du protocole sanitaire par tous au sein des établissements éducatifs.

Entre des parents pour et d’autres contre la reprise scolaire, il reste important que les écoliers reprennent le chemin de l’école. Les parents ont, cependant, besoin de plus de garanties.