Kidz News

Jendouba: Un ex-prisonnier politique appelle à couper la tête d’une lycéenne non voilée

| 17 décembre 2020 - 16:59

Le secrétaire général du syndicat de base de Fernana à Jendouba, Fethi Al Ghazouani, a indiqué, qu’un homme en possession d’un couteau est entrée par effraction, mercredi 16 décembre vers 7h45, pendant le salut du drapeau dans l’école « Al Mounakh » (المناخ) à Fernana.
L’agresseur avait demandé à une institutrice de porter le voile islamique, en la menaçant de son couteau.
L’assaillant avait été expulsé de la cour de l’école par le directeur et un enseignant, en l’absence d’un gardien.
Selon Al Ghazouani, cet individu, originaire de Jendouba, était un prisonnier politique et il semble qu’il souffre de troubles psychologiques. Il est resté devant l’école en train d’attendre une autre institutrice.
L’équipe de l’école a demandé à cette dernière de ne pas venir et de solliciter une protection auprès du poste de la garde nationale de la région.
Il a ajouté qu’une lycéenne avait, à son tour, porté plainte contre la même personne après l’avoir menacée de lui couper la tête s’il ne porte pas de voile.

Facebook